Tableau d'honneur
les soldats CHOQUETTE

L.Cpl. Georges CHOQUETTE

Lors d'une visite au cimetière canadien de Dieppe, France, en 1952, moi, Jean CHOQUETTE, ai pris une photo de la pierre tombale du L.Cpl. Georges CHOQUETTE, no. rég. D 61921 des Fusilliers Mont-Royal.

Récemment, j'ai écris aux Archives nationales du Canada à Ottawa, pour obtenir des information à son sujet. Les documents que j'ai alors reçus sont fascinants, et contiennent un grand nombre d'informations généalogiques qui nous ont permis de retracer l'histoire de Georges CHOQUETTE.

Pierre tombale de Georges Choquette

Son formulaire d'enrôlement, signée le 5 avril 1940 à Montréal, nous apprend qu'il est né le 13 février 1913, à St-Paul d'Abottsford. Il avait trois frères et trois soeurs, et sa mère était décédée. Son père s'appelait Augustin CHOQUETTE. Georges était alors menuisier, et célibataire. Il fut promu au rang de Lance Caporal le 16 juillet 1942, et reçu un badge de bonne conduite le 30 juillet 1942.

Le 18 août suivant, Georges s'embarque en Angleterre pour l'Opération Jubilee. Les documents militaires nous apprennent alors qu'il est mort au combat le lendemain, soit le 19 août 1942, lors du fameux Raid de Dieppe. Il avait 29 ans.

Les médailles "1939-45 Star Defence Medal", "War Medal","CVSM & Clasp" ont été remises à titre posthume à son frère, Armand CHOQUETTE, cheminot pour la compagnie Canadien Pacifique.


Clarence CHOQUETTE, maître d'équipage

Dans une des nombreuses informations que Jim et Diane BAUER nous ont fait parvenir, il y en une qui mentionne le nom du maître d'équipage, Clarence CHOQUETTE, mort le 4 mai 1942, dont le navire marchand, le S.S. Eastern Sword, a été torpillé et a sombré durant la Deuxième Guerre Mondiale.

Le Manitoba honore ses soldats

Voici un extrait d'une lettre que Ron CHOQUETTE a reçu de Gerald F. Holm, toponymiste de la province du Manitoba.

Plus de 4000 lacs, rivières, ruisseaux, etc., ont été nommé en honneur de vétérans du Manitoba de la Deuxième Guerre Mondiale. Cette utilisation des noms de personnes des forces armées décédées est une commémoration appropriée et fournit à la société un moyen de reconnaître la contribution de ces braves Canadiens à la cause de la paix et la dignité humaine.

La Baie Choquette a été nommé le 28 décembre 1989, en reconnaissance du soldat Morris J. CHOQUETTE, no. rég. H 16015. La baie est située dans le lac Oolduywas au nord du Manitoba.

Morris, originaire d'Oakville, Manitoba, faisait partie du Régiment Royal Winnipeg. Il a été tué le 8 juin 1944, et est enterré au cimetière canadien de Beny-sur-Mer, en France.

Le Lac Choquette a été nommé le 26 avril 1972, en reconnaissance du soldat Edmund Joe CHOQUETTE, no. rég. H 20691. The lac est situé au nord du Manitoba.

Edmund, originaire de Glenora, Manitoba, faisait partie du Régiment Royal Winnipeg. Il a été tué le 28 octobre 1944, et est enterré au cimetière canadien de Bretteville-sur-Laize, France.  Son frère Thaddie est  également mort au combat

La Pointe Choquette a été nommé le 28 décembre 1989, en reconnaissance du soldat Roland Joe CHOQUETTE, no. rég. H 18201. La pointe est situé au nord du Manitoba.

Roland originaire de Winnipeg, Manitoba, faisait également partie du Régiment Royal Winnipeg. Il a été tué le 15 août 1944, et est enterré au cimetière canadien de Bretteville-sur-Laize, France.


Thaddie Ted CHOQUETTE

 

Monsieur Rosco E. Long, de la Saskatchewan, nous a fait parvenir la photo de la pierre tombale du Private L.T. Thaddie Ted Choquette, mort au combat en France le 8 août 1944.  La photo a été prise en 1984 lors d'un voyage commémoratif au cimetière de Bernières-sur-Mer en Normandie.

 

 

Retour aux biographies de Choquette